Au-delà du microcrédit: l’importance des produits d’épargne

 

Dans certains pays peu développés le manque d’opportunités d’emploi contraint les personnes, principalement les hommes à quitter leur pays pour leur permettre de trouver un travail et améliorer les conditions de vie de la famille. Dans certaines zones rurales, cela contribue à la formation de communautés peuplées majoritairement de seniors, de femmes et d’enfants.

C’est le cas de l’Ouest du Honduras où l’IMF Pilarh OPDF est active depuis 2008. Depuis 2 ans, elle a mis en place un projet d’épargne afin de sensibiliser les femmes, n’ayant pas d’accès à des services financiers, à la gestion de revenus, au développement de l’entreprenariat et à l’accès à l’éducation.

Quatre comptes-épargne sont offerts, chacun visant une certaine partie de la population et ayant un but spécifique, accompagnés d’incitations pour encourager les clients à l’épargne:

  • le compte épargne baby: réservé aux femmes enceintes;
  • le compte épargne scolaire: pour les enfants scolarisés en primaire;
  • le compte épargne études: dédié aux adolescents et
  • le compte épargne entreprenariat: pour les jeunes adultes souhaitant commencer un business

Concrètement 500 familles sont soutenues par les produits d’épargne, 2,150 jeunes adultes sont devenus épargnants actifs et 63 jeunes entrepreneurs ont créé leur business.

Ce projet d’épargne a montré que les ménages pauvres ont besoin de toute urgence d’une variété de produits financiers pour les aider à gérer leur argent.

Pour plus d’informations sur ce sujet:

Téléchargez le PDF