Entreprenariat Social

Le LMDF vise à stimuler l’esprit d’entreprenariat avec un accent particulier sur les plus exclus. Le Fonds est particulièrement intéressé par les entrepreneurs sociaux, ceux qui visent non seulement à démarrer une entreprise prospère, mais qui en le faisant, contribuent également au développement social. SabiPLUS à El Salvador est un groupe de femmes entrepreneurs ayant un tel objectif. Elles ont été soutenues par AMC, une institution de microfinance (IMF) soutenue par LMDF.

Après avoir assisté à un cours sur la production de produits de soins personnels à partir d’herbes naturelles, douze femmes de Morazán à El Salvador se sont décidées à démarrer une entreprise. Cela a conduit au lancement de SabiPLUS, également connu sous le nom «Les femmes en harmonie avec la nature», en 2013. Cependant, il est vite devenu clair que les femmes, ayant les bases de la création des produits, avaient besoin de beaucoup plus de savoir. Elles avaient plusieurs défis : développer une stratégie de vente, un plan d’affaires et des solutions à toutes sortes de problèmes logistiques, trouver un endroit approprié pour des bouteilles d’approvisionnement, des étiquettes et des machines. L’organisation avec laquelle le groupe avait travaillé initialement n’était plus en mesure de les aider. Face à ces défis, seulement 5 des femmes ont décidé d’aller de l’avant avec le projet.

La première année a été difficile. Au départ, les femmes n’avaient aucun soutien et ne pouvaient pas trouver d’organisation voulant leur fournir un prêt. Chaque membre a dû utiliser une partie de son revenu familial pour acheter du matériel. Cependant, les revenus de la famille étaient minimes et ce fut un véritable défi pour couvrir les dépenses et rester solvable. Les femmes ont réalisé qu’elles ne pouvaient pas continuer comme ça. Par chance, AMC a visité le groupe et a reconnu le potentiel de l’entreprise ainsi que la passion des femmes. SabiPLUS a pu participer à un programme conçu pour les femmes entrepreneurs. Elles ont non seulement reçu un prêt, mais également des formations dans des sujets comme l’innovation des entreprises, les coûts des produits et le service à la clientèle. Les femmes continuent également à participer à d’autres ateliers pour en apprendre plus sur les produits de nettoyage naturels dans l’optique de diversifier leur gamme de produits. Pourtant, les défis demeurent, comme par exemple pour comptabilité et la facturation, une chose que les femmes ne sont pas habituées à faire.

Néanmoins, elles sont convaincues, qu’avec le soutien d’AMC, elles seront en mesure de résoudre ces problèmes et espèrent même à l’avenir d’étendre leur champ d’action au-delà des territoires de Morazán.

© AMC El Salvador