Développer les marchés mal desservis

LMDF a présenté son point de vue sur le développement des petites IMF et des marchés mal desservis à la Semaine Européenne de la Microfinance 2015.

Kaspar Wansleben, directeur exécutif du LMDF a parlé avec Henry Dommel, de l’United Nations Capital Fund et avec Francis Vazheparambil de l’institution de microfinance Standard Microfinance Bank Nigeria sur le thème de «Apporter l’inclusion financière aux marchés mal desservis ».

LMDF a présenté son point de vue qu’un nombre important de pays, notamment en Afrique subsaharienne, continuent d’avoir un potentiel de développement important pour les services financiers inclusifs. Déclencher la croissance du côté de l’offre nécessite un capital patient et des combinaisons intelligentes de l’intervention publique et de l’investissement privé. Mais les marchés mal desservis existent aussi bien dans des niches des marchés plus développés à la fois géographiquement dans de nombreuses zones rurales et parmi certaines parties de la population.

Du côté de la demande, la conception du produit centré sur le client a un long chemin à parcourir en particulier dans le domaine adapté et formel de l’épargne et des produits de micro-assurance, et des produits de crédit adaptés aux petits exploitants agricoles.

© Gonzalo Charaja Ramos – Fondesurco // LMDF