PANA PANA – Nicaragua

 

Au Nicaragua, uniquement 30% de la population a accès à la finance traditionnelle. Le secteur de la microfinance est en pleine reconstruction.

Créée en 1990, PANA PANA débute son programme de microfinance en 1997, devenant ainsi l’ONG pionnière en la matière dans la région.

La région du RAAN (Région Autonome de l’Atlantique Nord) a un statut juridique d’autonomie et un gouvernement indépendant depuis 1990. Les différences culturelles, linguistiques et politiques en font une région marginalisée qui obtient très peu d’aides du pouvoir central. Dans ce contexte les ONG telles que PANA PANA représentent l’unique alternative pour la majorité des habitants dont plus de 70% vivent sous le seuil de pauvreté.

Conformément à sa vision, PANA PANA vise les clients pauvres voir extrêmement pauvres et se focalise sur les populations rurales et les femmes, qui forment 71% de leur clientèle. En offrant des produits adaptés à la mixité ethnique de la région, l’institution contribue à l’amélioration de leurs conditions de vie.

Consciente du niveau de pauvreté extrême de la région et du fait que la majorité de leurs clients n’ont jamais eu accès à des services financiers, PANA PANA leur propose des modules d’éducation financière afin de sensibiliser les bénéficiaires. De plus le respect de l’environnement s’inscrit dans la ligne d’action de cette institution qui en a fait un objectif concernant les projets de développement rural.

© PANA PANA // ADA