Abdou Ganahi

 

Abdou Ganahi est un nigérien de 67 ans à la retraite, qui a débuté son premier emploi en 1968 en tant qu’adjoint technique d’élevage.

Un temps, il fût éleveur de poules pondeuses, mais malheureusement il eut des difficultés avec cette activité. Suite aux conseils d’un ami venu du Nigéria, il décida de commencer l’élevage de cailles et la vente de leurs œufs.

Après quelques recherches pour apprendre comment élever des cailles, il décida de demander un prêt à l’institution de microfinance ASUSU SA. Celle-ci lui accorda alors un prêt d’un montant de 500.000 Francs CFA (760 €). Avec ce montant il a pu s’acheter une couveuse d’une capacité de plus de 1,000 œuf.

Le bouche à oreille attira de plus en plus de clients et son activité prit un essor considérable. Abdou s’en félicite car il n’a plus besoin de contracter la faible pension, insuffisante pour vivre, que l’Etat lui versait chaque trimestre et il est devenu financièrement indépendant.

« Il remercie chaque jour ASUSU » et à chaque fois qu’il passe devant l’immeuble de l’institution, il a un agréable pincement au cœur.