Croissance durable axée sur les petites IMF

LMDF a modifié sa stratégie d’investissement afin de permettre au Fonds d’investir, prudemment, jusqu’à 20% de son actif net total dans de petites institutions de microfinance (Tier 3), un secteur dans lequel le financement de LMDF est hautement pertinent pour stimuler la croissance de modèles d’entreprise plus jeunes et à fort potentiel d’impact social. La part des institutions de Tier 3 est passée de 3,8%  de l’actif net total (mars 2018) à 5,7% à la fin de mars 2019.

LMDF a finalisé, pendant l’année financière 2018/19, 28 transactions de financement avec des IMF pour un décaissement total de près de 13 millions d’euros. Le portefeuille de microfinance du fonds s’élève à 33,6 millions d’euros, soit une augmentation de 26% par rapport à l’année précédente.

Fidèle à son rôle de financeur dans les pays les moins avancés et les moins avancés, le LMDF a octroyé des prêts à Haïti, au Timor oriental et en Sierra Leone. Le fonds clôture l’exercice entièrement investi avec un niveau de liquidité minimal de 10,1% du total de l’actif net. Les rendements financiers pour l’année 2018/19 sont de 2,0% pour les actionnaires de la classe B et de 1,0% pour les actionnaires de la classe C. À la fin de mars 2019, le LMDF soutenait 60 058 micro-entrepreneurs dont 80% de femmes. Le portefeuille de microfinance compte des entrepreneurs dans 26 pays: 56% en Amérique latine, 16% en Asie du Sud-Est et en Asie centrale et 24% en Afrique subsaharienne et du nord.

Nous sommes impatients de poursuivre ce travail en 2019!