Donner un nouveau sens à la microfinance

LMDF célèbre son 10e anniversaire le 11 mars 2020 et attend avec impatience les 10 prochaines années de financement de solutions innovantes pour soutenir les plus pauvres. La dernière décennie a vu un large soutien envers plus de 100 petites institutions de microfinance, et ce dans 35 pays à travers plus de 160 investissements. Au cours des dix prochaines années, la stratégie du LMDF consiste à accompagner activement la transformation du secteur à travers la digitalisation, le financement de l’acquisition de petits équipements et des chaînes de valeur, tant que ces solutions profitent aux entrepreneurs et aux ménages pauvres. À titre d’exemple, le LMDF travaille avec M-Kopa – une entreprise qui finance l’électricité solaire pour les ménages pauvres vivant au-delà du réseau électrique.

10 ans de réalisations

LMDF est né en 2010 d’une initiative conjointe avec l’ASBL ADA, des ministères de la coopération et des finances et de plusieurs banques luxembourgeoises. Les premiers projets dans lesquels le Fonds a investi ont soutenu 13 000 micro-entrepreneurs dans 7 pays via un portefeuille de microfinance de 3,3 millions d’euros.

Dix ans plus tard, l’évolution est assez notable. Plus de 230 000 entrepreneurs ont été soutenus et 79% des entrepreneurs résident dans des pays à revenu faible ou intermédiaire où l’exclusion financière sévit. Des financements d’atteignant 74 millions d’euros ont été accordés à plus de 100 institutions de microfinance au cours de l’histoire du Fonds.

Accompagner les investisseurs privés sur cette voie a été l’un des succès notables du LMDF. Pour chaque 1 euro d’argent public investi au démarrage de LMDF, le secteur privé luxembourgeois a investi 3 euros supplémentaires à ce jour. Sur les 30 millions d’euros de financement privé, environ la moitié provient de particuliers, de fondations et d’ONG. L’éventail de partenariats avec les secteurs public et privé a été essentiel au succès du Fonds et LMDF profite du 10e anniversaire pour remercier tous ses partenaires.

Un autre facteur qui a contribué à la réputation du Fonds est sa forte orientation sociale. LMDF a toujours cherché à travailler avec des institutions bien placées pour travailler avec les plus marginalisés. La collaboration avec les institutions de microfinance émergentes a permis au Fonds de fournir 77% de son financement aux femmes et 60% au personnes issues des zones rurales. Le Fonds a également introduit une analyse détaillée de la performance sociale dans tous ses dossiers d’investissement, garantissant que chaque institution avec laquelle il travaille, équilibre la performance sociale et financière. Tous les deux ans, LMDF fournit un rapport d’impact social dédié à ses investisseurs.

Où en sera LMDF dans les 10 prochaines années?

Dans 10 ans, les objectifs de développement durable expireront et il est clair que beaucoup de travail est nécessaire pour lutter contre les principaux défis auxquels les sociétés avec lesquelles nous travaillons sont confrontées : la pauvreté, l’inégalité d’accès aux opportunités d’une économie mondialisée, l’inclusion financière limitée et les possibilités limitées de travail formel.

Le concept de la microfinance était de fournir aux micro-entrepreneurs les outils de financement dont ils avaient besoin pour améliorer leur vie.  Dans la pratique, cela signifie une concentration de petits crédits pour financer les besoins à court terme, principalement pour les personnes vivant dans et autour des villes. Même si cela a fourni un outil précieux à bien des égards, le secteur devra évoluer pour répondre à un ensemble plus large de besoins financiers des pauvres.

Alors que le Fonds fête son 10e anniversaire, LMDF, avec ADA, se lancent dans une voie d’innovation sur la manière d’atteindre ceux qui ne bénéficient pas de la microfinance sous sa forme actuelle. Les domaines d’innovation identifiés sont le financement de petits équipements (exemple : des panneaux solaires ou des motos), le financement de la chaîne de valeur (par exemple, aider les petits agriculteurs à produire de meilleure qualité et accéder à de meilleurs marchés) et évaluer comment le financement peut élargir l’accès à une éducation de qualité.


Evènements à venir

Pour fêter son anniversaire et son prochain investissement au Kenya, LMDF a prévu une série d’événements au cours du mois de mai 2020. Ces événements porteront sur les réalisations du Fonds et l’évolution future de l’industrie de la microfinance. Nous espérons avoir une invitée spéciale d’une institution de microfinance kenyane qui pourra expliquer ces tendances et les développements de l’industrie de la microfinance. Ces événements seront publiés sur le site Internet et sur nos réseaux sociaux.